Le Carmel de Vinça
Voir chariot
{{globalCartText}}
Nous Soutenir

Chroniques de l'année 2018

03/03/2020

En effet, grâce à votre grande générosité, notre projet de transformation d’une grange en salle d’accueil de groupes a pu aboutir et nous avions à cœur de vous partager les différentes étapes de travaux  qui ont mobilisé une bonne partie de nos énergies…Il fallait respecter toutes les normes ! Nous voulons dire un profond merci à Cécilia notre amie architecte et à tous nos artisans qui grâce à leur écoute, leur patience, et leur professionnalisme permettent aujourd'hui que ces vieilles pierres retrouvent une vie, une « âme » et permettront ainsi, nous l’espérons, à beaucoup de trouver, retrouver ou approfondir le chemin de la Foi, Foi en notre Dieu d’Amour qui conduit à la Paix et au vrai bonheur…

Cette année fut marquée par des ombres. Le 14 décembre un terrible accident entre un train et un bus plonge notre diocèse dans le deuil et la tristesse quelques jours avant Noël. C’est aussi le retour au Père de Madame Combes la maman de notre Mère et de Maître Cadène deux personnes très chères à nos cœurs qui nous ont beaucoup soutenues pendant des années... Et le 23 mars, vendredi de la Passion, c’est l’attentat de Trèbes avec la mort héroïque du Colonel Beltrame… Merci Colonel pour le don de votre vie qui renforce notre Foi et nous ouvre à une folle Espérance.

L’Espérance c’est cette vertu qui nous permet de marcher vers la lumière, vers la Vie. Nous l’entretiendrons dans nos cœurs tantôt comme une flamme vacillante, tantôt comme une feu brûlant grâce à quelques sessions de formation durant lesquelles nous retrouverons le Père Vincent-Marie, carme, qui prêche notre retraite annuelle avec Saint Jean de la Croix, le Père Jean-Baptiste de l’abbaye de Lagrasse pour lequel l’Histoire de l’Eglise n’a plus aucun secret, le Père Soulet qui approfondit avec nous le « Notre Père » et aussi notre amie Jeanne-Marie Andrieu (doyen de la Faculté de droit, de sciences politiques et de gestion de l'Université de Strasbourg) qui cette année développera notre capacité de réflexion grâce à une session sur la Loi Naturelle. Merci à tous pour votre soutien si important pour notre vie contemplative !

Une riche vie fraternelle soutiendra également notre Espérance. Elle sera fleurie par différentes rencontres et retrouvailles au fil des mois et au fil des différentes solennités. Ainsi par exemple, le Père Grégory Woimbee nous fait la joie de venir présider le Jeudi Saint au Carmel et nous introduit de façon magistrale au Triduum pascal. Nos cœurs se réjouissent aussi lorsque nous accueillons les religieux et religieuses du diocèse le 28 avril pour la journée de récollection autour de notre évêque. Enfin c’est sœur Marie qui fera une toute autre expérience de vie fraternelle en retrouvant près d’Angers les jeunes carmélites de nos fédérations de France autour du Père Chowning (définiteur à notre Maison généralice à Rome) pour une magnifique session sur Saint Jean de la Croix intitulée : « Guéri par l’Amour »…

Oui tous nous souhaitons être guéri par l’Amour. Cet Amour de Dieu nous le trouvons dans l’Eucharistie et pour nous carmélites, dans cette Eucharistie quotidienne à laquelle vous pouvez tous participer grâce à la fidèle présence de nos prêtres de la communauté de Paroisse Saint-Michel–de-Conflent. Nous les entourons de notre prière et de notre infinie reconnaissance.

Cet Amour, nous le demanderons en abondance pour chacun d’entre vous au pied de la crèche.

Que l’Enfant-Jésus, l’Enfant Roi vous comble de son Amour en venant sur la Terre.

A tous, Beau Noël et Sainte Année, remplis d’Amour et de Lumière !

 

Retrouvailles

C’est avec joie que nous recevons le jeune abbé Olivier Hofer, du diocèse de Fréjus-Toulon, que nous avions connu avant son entrée au séminaire et que nous n’avions pas revu depuis de nombreuses années. De retour d’un camp de jeunes en Cerdagne, il s’arrête chez nous et nous partageons un bon moment au parloir avec lui et deux Carmélites missionnaires du Saint-Esprit de sa paroisse.

 

Sur les pas de notre Mère restauratrice

IMG_7377Copier-5e5e20e675567.jpeg
Devant notre ancien Carmel d'Arenys-de-Mar

Le 30 avril, une occasion unique et exceptionnelle se présente : le maire d’Arenys-de-Mar, en Catalogne Sud, nous invite à venir visiter l’ancien carmel construit sur sa commune par Mère Marie-Thérèse de Saint-Joseph, avant que celle-ci et sa communauté ne se transfèrent à Vinça en 1920. Le bâtiment, qui avait abrité une communauté de Clarisses de 1920 à 2012, vient d’être racheté par la ville d’Arenys qui souhaite en faire un centre culturel. Avant les travaux, deux de nos sœurs découvrent ainsi avec émotion les lieux où vécurent plusieurs de leurs sœurs et mères cent ans auparavant. 

 

 

 

 

 

IMG_7683Copier-5e5e214734def.jpeg

Rencontre fraternelle

Peu de temps après leur arrivée au Perthus, deux des Moniales de Bethléem, sœur Sarah et sœur Amanar, viennent se présenter à nous. Nous faisons connaissance mutuellement et nous nous réjouissons que de beaux liens fraternels et spirituels se créent entre nos deux communautés. A quand la prochaine rencontre ? Difficile de le dire pour des contemplatives cloîtrées, mais de toute façon, nous nous retrouvons chaque jour dans la prière !

 

 

 

 

 

 

Mariage

L’été est souvent propice aux parloirs inaccoutumés. Cette fois-ci, c’est un jeune couple de voisins, Sandrine et Pascal, qui, au sortir de la messe de leur mariage à l’église paroissiale de Vinça, viennent nous saluer, encore tout émus par ce « oui » irrévocable qu’ils viennent d’échanger. Moment de grande joie que nous concluons par un Salve Regina. Vous avez peut-être rencontré Sandrine en venant au Carmel car deux après-midis par semaine, elle tient l’accueil, avec autant de dévouement que de délicatesse. 

 

Journée festive

Le mois de juillet rime avec la belle fête de Notre-Dame du Mont-Carmel. Comme chaque année, une après-midi festive réunit nos amis et bienfaiteurs autour de plusieurs activités : une vidéo très suivie sur l’oraison, un splendide concert chant, guitares, violoncelle, par une famille amie de Vinça, les Barrère, et enfin la messe solennelle avec imposition du Scapulaire.

 

IMG_7749Copier-5e5e217946c23.jpeg

Père Paul

Cette Messe est célébrée par un jeune prêtre, le Père Paul Tamba, du diocèse jumeau de Kankan, en Guinée-Conakry. Doctorant à Rome, il passe un mois de vacances dans notre paroisse et nous avons la chance de l’avoir auprès de nous pour l’eucharistie quotidienne. Nous profitons à plein de ses homélies vivantes et nourrissantes et lui est ravi de découvrir la vie contemplative. Une amitié solide nait entre nous, et il nous tarde de le revoir pour le Triduum pascal de 2019 !

 

 

 

IMG_7784Copier-5e5e2193f1e57.jpeg

Jubilé

Quel jour mieux choisi que la Sainte Anne (le 26 juillet) pour que notre sœur Anne de Jésus célèbre son jubilé de diamant. Entourée de la communauté et de sa famille, réunie au grand complet, notre jubilaire redit dans la joie et la ferveur son « fiat » au Seigneur au cours d’une eucharistie festive et priante. Sa petite nièce, Orencie, du haut de ses 10 ans, proclame la première lecture avec une clarté et une assurance qui impressionnent l’assistance. 

 

 

 

 

 

Octobre : le mois des « Thérèse »

Le 1er octobre, nous retrouvons avec plaisir notre voisin de Cerdagne, Don François Lamarque de la Communauté Saint-Martin de Font-Romeu, pour fêter ensemble sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et nous laisser enseigner par sa Petite Voie de confiance et d’abandon à Dieu. Quinze jours plus tard, c’est notre ami héraultais, l’abbé Yannick Casajus, qui célèbre magistralement la Madre, sainte Thérèse d’Avila. La communauté comme la nombreuse assemblée sont captivées par son homélie, centrée sur la soif de Dieu qui habite tout homme. Merci à nos prédicateurs qui ont si bien puisé dans les trésors offerts par nos deux grandes saintes. 

 

Sessions

Outre la formation reçue en communauté, plusieurs sœurs ont pu bénéficier de sessions organisées par les Fédérations du midi. Grande qualité des enseignements, richesses des échanges et des rencontres fraternelles, sœur Marie-Roxane et sœur Marie reviennent enchantées de leurs voyages respectifs et surtout confortées dans leur vocation. 

 

Nos travaux

 

« Lentement mais sûrement » : telle pourrait être la devise du chantier de notre future salle d’accueil que nous avions évoquée dans la chronique précédente ! En effet, de retards en allongements de délais, les choses avancent moins vite que nous ne l’aurions souhaité… mais cela nous permet d’apprécier au mieux chaque nouvelle avancée de travaux dont nous vous donnons un petit aperçu ici.

 

IMG_7112Copier-5e5e21ee3b3f9.jpeg

 

Après la découverte l’année dernière d’un ancien canal sous la grange (rappelons qu’à l’origine ce bâtiment fort ancien faisait office de moulin à huile), nos maçons tombent en février sur une citerne et un puits. Nous conserverons celui-ci, non seulement pour rappeler le puits de la Samaritaine dans l’Evangile mais aussi pour alimenter une petite fontaine à l’extérieur. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_7145Copier-5e5e220de7ceb.jpeg
IMG_7889Copier-5e5e22384f98d.jpeg

Les ouvriers préparent la future entrée de la salle en réalisant une large trouée sur la façade Sud. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_7885Copier-5e5e22f6c4699.jpeg
IMG_7905Copier-5e5e230ca0300.jpeg

 

En effet, pour plus de sécurité, nous avons choisi de supprimer l’accès donnant directement sur la rue. La terrasse attenante à cette entrée se dessine peu à peu.

 

 

 

 

Les sœurs, régulièrement en visite sur le chantier, laissent quelquefois des graffitis sur les murs afin d’encourager les divers artisans à l’œuvre…

IMG_7893Copier-5e5e226c02545.jpeg

 

IMG_7139Copier-5e5e228edce53.jpeg
IMG_7974Copier-5e5e22a362e57.jpeg

 

Exploit notable de notre trio de vaillants maçons : la mise en place d’une gigantesque poutre aussi longue que la pièce et qui soutiendra la mezzanine. Pose du parquet et du Placo sur celle-ci ne sont pour eux qu’un jeu d’enfant. 

 

 

 

IMG_8150Copier-5e5e233d7e6ff.jpeg
IMG_8164Copier-5e5e234fe3f95.jpeg

 

Les premières fenêtres sont placées, ainsi que la porte d’entrée, s’intégrant parfaitement aux belles pierres de la salle. Cela nous laisse deviner un ensemble des plus harmonieux. 

 

 

 

 

 

A l’heure où vous lirez ces lignes, le revêtement du sol sera en train de sécher. Il restera encore bien du travail pour de nombreux corps de métier : plombier, électricien, chauffagiste, maçons, cuisiniste, ferronnier, sonorisation, etc… Mais comme le dit notre Mère Sainte Thérèse (qui en matière de travaux, avait une certaine expérience) : « La patience obtient tout ! »

IMG_8179Copier-5e5e236f14340.jpeg

 

Chroniques du Carmel

Chroniques de l'année 2019

En ce début d’avent, nous sommes heureuses de vous retrouver pour partager avec vous un petit diaporama de ce que fut notre quotidien en 2019. Cette année qui sera encore une fois pour notre plus grande joie sous la protection de Notre Dame des Grâces, pourrait se prénommer l’année des visitations, tant elle fut riche en rencontres amicales et familiales, fraternelles mais aussi spirituelles et intellectuelles !

> Voir toutes les chroniques