Le Carmel de Vinça
Voir chariot
{{globalCartText}}
Nous Soutenir

Les bons petits plats du Carmel

SrMarieKiki10-5eea2b697e3a1.jpeg

 

La cuisine du Carmel : 

simple, nourrissante, économique (bien sûr) et pas mauvaise du tout quand on s’y applique un tant soit peu… 

par sœur Marthe de la Providence divine !

 

 

 

 

 

Les filets de poisson "Bonne sœur"

 

IMG_0610Copier-5eea2e2629675.jpeg

( pour 8- 10 personnes donc moitié pour une famille moyenne ou petite) :

 

Commencez par rassembler tout ce qu’il vous faut 

IMG_0590Copier-5eea2ceca8bb6.jpeg
  • 1 kg de poisson blanc en filet de votre poissonnier, c’est mieux, ou tout simplement de vos réserves au congélateur (filets de colin d’Alaska, lieu, églefin…un poisson ordinaire suffit)
  • 4 ou 5 tomates fraiches, mûres si possible, ou à défaut une demie boîte de pulpe de tomate
  • 3 oignons jaunes
  • un peu de vin blanc du pays, huile, sel, chapelure, 1 cuiller à soupe rase de curry (facultatif), une demie boîte de champignons de Paris (ou 250gr de frais, si on les a mais ne pas se compliquer la vie à les acheter exprès, d’autant qu’ils sont eux aussi facultatifs), 1 feuille de laurier et 2 brindilles de thym, 1 citron, beurre (100gr environ)

 

 

 

 

Préparation du plat

IMG_0594Copier-5eea2d038cfc4.jpeg

Versez de l’huile (si vos moyens vous le permettent, moitié olive, moitié tournesol), dans une poêle ou sauteuse, faire blondir les oignons préalablement très grossièrement hachés, ajouter ensuite les tomates elles aussi grossièrement concassées, laissez cuire 5 à 10 minutes à feu assez vif pour que les tomates commencent à rendre un peu de leur eau et ramollissent. A ce point, ajoutez sel, laurier, thym, et éventuellement curry et ou champignons entier ou émincés suivant la taille, donnez un tour de cuillère et éteindre le feu.

 

 

 

 

Versez cette préparation dans un plat à four adapté, c’est-à-dire tel que les morceaux de poisson soient plutôt à l’aise sur le mélange ou du moins, si ce sont de larges et minces filets, ne se chevauchent pas trop. L’idéal en famille est de choisir un plat qui puisse passer du four à la table et de disposer le poisson en portions déjà faites, c’est-à-dire retailler les filets s’ils sont trop gros ou rapprocher deux morceaux trop petits…

IMG_0596Copier-5eea2d2de91c5.jpeg
IMG_0600Copier-5eea2d81ee4f7.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0603Copier-5eea2dab83de4.jpeg
IMG_0605Copier-5eea2dbf789c0.jpeg

Disposer les filets-morceaux de poisson sur cette préparation, et ajouter un verre de vin blanc, un peu de jus de la boîte de champignons, deux verres d’eau ou plus… pour que l’ensemble mouille le poisson aux trois–quarts… Sur chacun de ces icebergs poser précautionneusement un quart ou une moitié de rondelle de citron à demi-pelé, une belle noisette de beurre, et, dernier étage, une cuiller à soupe de chapelure (ou de biscotte écrasée à la main, chez nous c’est du pain « de reste », quand il en reste, que l’on fait griller au four et que l’on mixe grossièrement ensuite pour le conserver dans des boîtes assez longtemps). 

IMG_0606Copier-5eea2df63b0e6.jpeg

Cuisson

Enfournez, à 250°C, laisser cuire 30 minutes environ. Il faut que le poisson se rétracte un peu dans une sauce qui s’épaissit légèrement par évaporation et par liaison de la chapelure, partager un morceau de poisson pour voir l’intérieur si l’on n’est pas sûr de soi ou de son four…net suivant le résultat, sortir le plat du feu ou prolonger un peu la cuisson à température plus basse (220°C).

IMG_0613Copier-5eea2e52c9746.jpeg

Servir avec un riz créole (surtout si l’on a ajouté le curry) ou des pommes de terre vapeur. 

 

Bon appétit, mais cela en général ça vient tout seul. Par contre, se souvenir de remercier le Bon Dieu qui nous donne encore de quoi remplir le plat, un peu de temps pour ce faire, et surtout une famille ou une communauté pour se réunir autour !

IMG_0615Copier-5eea2e664f95c.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

NB : le curry n’est pas indispensable et vérifier le goût de vos convives et la force de l’épice dont vous disposez, qui peut varier…mais ledit curry ajoute une belle couleur au plat, en plus de sa saveur propre

PROCHAINEMENT

A partir du dimanche 29 novembre reprise des messes au Carmel. 

 

Chroniques du Carmel

Messe des 100 ans du restauration de notre Carmel

A l'occasion du centenaire de la restauration du Carmel de Vinça, Monseigneur Turini est venu célébrer l'Eucharistie avec la communauté en fête le 1er octobre, jour de la solennité de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus. La voici retransmise dans son intégralité :

> Voir toutes les chroniques