Le Carmel de Vinça
Voir chariot
{{globalCartText}}
Nous Soutenir

La Salle Notre-Dame

 

Un lieu d’accueil pour les groupes

Inaugurée le 13 juillet 2019, la Salle Notre-Dame est un lieu d’accueil pour les groupes qui souhaitent se réunir à l’ombre du Carmel pour prier, échanger, réfléchir et se détendre à l’occasion de récollections, retraites, journées d’études, temps forts divers. 

 

Homologuée comme ERP, elle est essentiellement destinée à recevoir des services, associations et mouvements d’Eglise tels que paroisses, aumôneries, scouts et guides, groupes de prière, enfants du catéchisme, etc… 

 

Depuis longtemps, nous souhaitions offrir la possibilité aux groupes qui le souhaitaient de passer un temps auprès de notre monastère, mais l’exiguïté de nos lieux d’accueil nous obligeait à refuser les demandes qui nous étaient faites. 

Or, en 2016, providentiellement, nous avons eu l’opportunité d’acquérir un vaste bâtiment jouxtant nos terrains et qui, une fois aménagé, nous permettrait enfin d’accueillir décemment du public. 

 

A moins d’une demi-heure de Perpignan, tout en profitant du calme de la campagne et de la beauté du paysage environnant, cette salle nous semblait idéalement située dans notre diocèse pour permettre au plus grand nombre de s’y retrouver et ainsi, d’enrichir l’éventail des lieux d’accueil pour l’Eglise locale. 

IMG_9155Copier-5e57eb20d5aef.jpeg
IMG_9158Copier-5e57eb366a480.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Description des lieux

Concrètement, la Salle Notre-Dame se trouve au milieu de champs de pêchers, dans un espace clos, permettant aux enfants de jouer à l’extérieur, en toute sécurité.

 

La Salle Notre-Dame est accessible aux Personnes à Mobilité Réduite (parking, rampe d’accès, sanitaires). 

 

La Salle proprement dite est équipée de tables et de chaises, d’un matériel de sonorisation : micro de table, micro sans fil, micro-cravate, écran et vidéo-projecteur, boucle magnétique pour les personnes malentendantes. 

Le chauffage est assuré par un poêle à granulés de bois. 

 

Les sanitaires comportent une salle de bain accessible aux PMR ainsi que WC, douche et lavabos. 

 

Dans la « salle de réchauffe » attenante à la salle principale se trouvent réfrigérateur, micro-ondes, évier et plan de travail en inox. 

 

IMG_8640Copier-5e57ede858688.jpeg
IMG_8644Copier-5e57edfbc4b89.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_8671Copier-5e57ee2b9eddc.jpeg
Une partie de la salle de bain
IMG_8649Copier-5e57ee4d8714c.jpeg
La salle de réchauffee

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Historique 

L’actuelle Salle Notre-Dame était à l’origine un moulin à huile, appartenant aux consuls de la ville de Vinça.

Le document le plus ancien que nous ayons retrouvé fait mention de ce moulin dès 1739. 

MoulindeMassiaCopier-5e57eeb7920dc.jpeg

En 1741, le moulin produit en moyenne par an 350 livres d’huile. Ce rendement est le plus important de tout le Bas Conflent, Vinça étant la commune qui possède la plus grande superficie d’oliveraies.

Cependant, cette production s’avère largement insuffisante à cette époque où l’huile sert non seulement à la consommation locale mais encore à l’exportation en Languedoc. 

 

Les consuls ayant disparu avec la Révolution le moulin est certainement vendu à la fin du XVIIIème siècle.

 

Au XIXème siècle, nous savons qu’il est devenu la propriété de Jean de Massia, domicilié à Vinça. 

 

En 1911, le récent procédé dit « à froid » d’extraction d’huile d’olive est inauguré au moulin de la route de Joch.

 

La famille de Massia se sépare du bâtiment et le vend en 1927 à Gabriel Capdet, boucher à Vinça. L’acte de vente précise que la bâtisse était « anciennement à usage de moulin à huile et de magasin. » Probablement, la Grande Guerre avait définitivement mis un terme à son activité meunière.

 

La famille Capdet conserve le local jusqu’en 1974, date à laquelle il est vendu à la Société Coopérative Centrale d’Achats et d’Approvisionnements Agricoles. 

IMG_8660Copier-5e57eee1c494f.jpeg

On peut voir encore aujourd'hui sur la route de Joch la pancarte de la Coopérative. 

 

Celle-ci fonctionne jusqu’en 2002. Un an plus tard, les bâtiments sont vendus à des particuliers. 

 

Enfin, c’est le 2 août 2016, en la fête de Notre-Dame des Anges (d’où le nom de la Salle Notre-Dame) que les Carmélites deviennent propriétaires d’une partie des locaux de l’ancien moulin à huile. 

Trois ans de travaux sont nécessaires pour transformer ce vieux bâtiment en une salle d’accueil belle et fonctionnelle… 

 

Inauguration le 13 juillet 2020

Enfin, le 13 juillet 2020, tout est prêt pour inaugurer solennellement les locaux. 

L’après-midi de l’inauguration commence par un diaporama retraçant les longs travaux pour transformer l’ancien syndicat agricole en salle d’accueil. Malgré la chaleur, la foule, déjà nombreuse, suit attentivement la projection. 

 

Suit un splendide concert lyrique de l’ensemble Sull’Aria. 

La beauté de ces chants préparait bien à la messe de Notre-Dame du Mont-Carmel, célébrée par le Père Louis-Marie de Jésus, Carme de Montpellier. 

GazonCopier-5e57ef52e1158.jpeg
Arrivée des sœurs sur les lieux

 

Et pour clôturer la journée, tout le monde, carmélites comprises, se dirige vers la Salle Notre-Dame. 

 

Notre Mère prononce, avec beaucoup d’émotion, un discours dont personne ne perd un mot : 

Monsieur le Maire, 

Monsieur le Curé

Révérend Père Louis-Marie de Jésus,

Très chers familles, amis et bienfaiteurs du Carmel,

 

Tout d’abord un grand merci à tous pour votre présence !

 

Le 11 novembre 1918 les cloches de toutes les églises de France sonnaient à toute volée pour annoncer ce que l’on appelait alors la Victoire. Aujourd’hui nous parlons plus volontiers de Paix, cette paix que vous-même, Monsieur le Maire avec les habitants de Vinça et même les enfants de l’Ecole avaient voulu commémorer pour son centenaire il y a quelques mois.

Cette paix des Armes rendait possible la Paix des esprits. La Paix du 11 novembre 1918 détermina deux pères jésuites catalans, les Pères Mas et Roquefort à aller au carmel d’Arenys de Mar où se trouvaient exilées les carmélites de Bédarieux depuis 1901 afin de demander aux religieuses de venir réoccuper le carmel de Vinça qui pendant la guerre était notamment devenu hôpital militaire…

L’année 1919 se passa en visites et pourparlers et dès le printemps 2020, les carmélites d’Arenys Bédarieux venaient redonner vie au vieux couvent de Vinça rejoignant sr Gertrude seule survivante qui habitait dans le village pendant l’Occupation du bâtiment. C’était il y a un peu moins de 100 ans.

Alors, pour cela, pour l’inauguration de cette salle Notre Dame où tous, nous avons œuvré dans le plus bel esprit d’entraide : communauté, municipalité, familles, amis, et surtout nos artisans dont le savoir-faire a magnifié ce lieu, il nous paraissait évident, à nous cloîtrées, de sortir pour être là, avec vous, en un immense merci. Merci à Dieu qui permet tout et aux hommes de bonne volonté qui aident au bien commun de la cité ! 

 

DiscoursnotreMre-5e57ef8c206b3.jpeg
Mère Marie-Bénédicte prononce son discours - A droite Monsieur René Dragué, Maire de Vinça

Merci à la Société Emergence qui nous a aidées à trouver le financement.

Merci à Cécilia pour ses judicieux conseils architecturaux. 

Merci à Monsieur Cartade notre électricien.

Merci à Monsieur de Castelbajac notre chauffagiste grâce auquel nous devenons écologistes 

Merci aux Etablissements Combes qui nous ont offert toutes les menuiseries et à Monsieur Rabat qui les a posées,

Merci à Monsieur De Pinho notre peintre,

Merci à Monsieur Gardella maître dans l’Art de travailler le fer,

Merci à Messieur  Géa et Cabanas nos plombiers, 

Merci à Monsieur Hullo notre cuisiniste,

VitrailSalleNDCopier-5e57efe523c1d.jpeg
Le vitrail de Monsieur Milon, ami et Maître-verrier

Merci à Monsieur Hurtado qui a embelli le jardin,

Merci à Monsieur Milon, notre maître verrier, pour son vitrail qui donne à cette salle une touche artistique contemporaine et profondément spirituelle.

Merci aux techniciens de l’Entreprise Rifer en catalogne espagnole pour l’installation du matériel vidéo-sono,

 

Enfin un merci tout spécial à l’Entreprise Valls Bonnefoy nos fidèles maçons qui nous ont comme toujours si bien soutenues et guidées et qui ont grâce à leur beau travail, particulièrement contribué à la Beauté de ce lieu.

Merci aussi à nos frères carmes représentés aujourd’hui par le Père Louis-Marie : nous nous souvenons qu’il y a 100 ans, c’est en grande partie grâce aux efforts du Père Ildephonse, Carme, que ce Carmel nous fut rendu, agrandi par cette parcelle de grand jardin, et aujourd’hui par ce bâtiment.

Oui, ce jour vaut bien une sortie… tous les 100 ans, de quelques moniales enfouies pour mieux prier pour la Paix des nations, la Paix dans les familles, la Paix dans chaque cœur humain. 

 

Suit le discours de Monsieur René Dragué, maire de Vinça, qui n’oublie pas d’évoquer sa grande estime pour une Vinçanaise bien connue : notre sœur Brigitte de Sainte-Marie !

 

Le moment solennel arrive enfin : notre plus jeune sœur, Marie de l’Amour de Dieu et Monsieur le Maire, de concert et armés d’énormes ciseaux, coupent le ruban (aux couleurs catalanes bien évidemment). 

CoupuredurubanCopier-5e57f011e9f18.jpeg

On peut alors procéder à la bénédiction. Exhortation et coups de goupillon : la salle et sa source (un puits à l’eau pure et fraiche) sont mis sous la protection du Ciel. 

AllocutionPreLM-5e57f04406ea1.jpeg
Exhortation du Père Louis-Marie
BndictionSalleCopier-5e57f05e34379.jpeg
Bénédiction de la Salle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La journée se clôture par un sympathique buffet à l’intérieur de la Salle que chacun peut admirer dans les moindres détails !

Sallebnie-5e57f0a1dcac0.jpeg
FouledanslaSalleCopier-5e57f137d4855.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bouche à oreille fonctionnant certainement plus efficacement que toutes les campagnes de publicité et les annonces sur les réseaux sociaux, déjà les groupes se succèdent et leur émerveillement est unanime, des plus âgées aux plus jeunes. 

Pour nous, Carmélites, cela nous donne de découvrir des aspects de l’Eglise locale qui nous étaient lointains ou inconnus, de mettre des noms sur des visages et surtout de stimuler notre prière pour tous ceux qui œuvrent à l’évangélisation et qui cherchent Dieu d’un cœur droit et sincère. 

 

PROCHAINEMENT

A partir du dimanche 29 novembre reprise des messes au Carmel. 

 

Chroniques du Carmel

Messe des 100 ans du restauration de notre Carmel

A l'occasion du centenaire de la restauration du Carmel de Vinça, Monseigneur Turini est venu célébrer l'Eucharistie avec la communauté en fête le 1er octobre, jour de la solennité de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus. La voici retransmise dans son intégralité :

> Voir toutes les chroniques